Nous diffusons la beauté naturelle

Pourquoi la protéine de blé hydrolysée est l’ingrédient culte du soin capillaire bio

La protéine de blé hydrolysée est de plus en plus omniprésente dans les listes d’ingrédients des plus grands soins de la peau et des cheveux. Ce phénomène correspond à une tendance plus large qui voit les consommateurs montrer une préférence pour les produits comportant des ingrédients connus et bien identifiables issus de la nature. En fait, ces trois derniers mois, 18 % des clients français ont, selon les recherches les plus récentes, remplacé un produit de soins personnels qu’ils utilisaient habituellement par une version naturelle/bio (Lightspeed/Mintel, 2019). 

Cependant, cet important changement dans le comportement des consommateurs ne concerne pas seulement les ingrédients eux-mêmes ; ils veulent également être sûrs de l’approvisionnement durable des ingrédients. Dans cet article, nous verrons comment cette double tendance est en jeu lorsqu’il s’agit de la protéine de blé pour les cheveux, un extrait de plus en plus recherché.

New Call-to-action

Qu’est-ce qu’une protéine de blé hydrolysée ?

La protéine de blé hydrolysée a récemment pris une place de premier plan, mais elle est, en fait, utilisée depuis des années dans le domaine de la beauté et des soins personnels. Ceci est dû au fait que la protéine de blé hydrolysée – également connue sous le nom de phytokératine – est riche en amino-acides. Ces protéines étant produites naturellement, les protéines hydrolysées utilisées pour les soins capillaires apparaissent souvent sur les listes d’ingrédients des marques de beauté bio. 

Pour expliquer rapidement le mode d’action de cet agent, on peut dire que les protéines hydrolysées pour les cheveux servent à faire gonfler la tige capillaire pour maintenir les cheveux hydratés et donner du volume. La protéine de blé pour les cheveux forme alors un film protecteur à la surface des cheveux pour créer un effet soyeux et brillant. 

Les protéines sont aussi utiles dans les produits cosmétiques et de soins de la peau, car leur action permet également de maintenir le niveau d’hydratation de l’épiderme. Les protéines servent également à redensifier et tonifier la peau, créant ainsi un effet anti-âge. 

La protéine de blé hydrolysée pour les cheveux : contient-elle du gluten ?

Cependant, ceux qui ont suivi les tendances de la beauté bio peuvent remarquer une certaine contradiction dans cette montée en puissance de la protéine de blé hydrolysée. Comme nous l’avons dit en introduction, les consommateurs conscients montrent une préférence pour les ingrédients alimentaires identifiables. Une étude récente menée par GlobalData suggère que, dans le monde entier, les consommateurs perçoivent les ingrédients alimentaires comme étant les plus sains. Et pourtant, dans le domaine de l’alimentation diététique, le blé et les produits à base de gluten ont acquis une mauvaise réputation, et les consommateurs connaissent de mieux en mieux les questions liées à la maladie cœliaque et aux autres sensibilités au blé. Le secteur de la beauté est cependant différent, et le gluten peut être présent dans différents produits à base de protéine de blé hydrolysée, en raison des bienfaits qu’il apporte comme l’hydratation. 

La protéine de blé hydrolysée est-elle sans danger pour les consommateurs sensibles au gluten ? 

Si les produits sans gluten sont de plus en plus proposés dans l’alimentation diététique, la situation est bien différente dans le domaine capillaire et de la beauté. Selon une étude menée par un panel d’experts de The Cosmetic Ingredient Review (CIR), la protéine de blé hydrolyzée et le gluten de blé hydrolysé, qui fonctionnent comme des agents conditionneurs pour la peau et les cheveux, ne provoqueront pas de réactions chez les personnes sensibles. D’après leurs conclusions, même si une personne a une sensibilité alimentaire au blé, elle peut  profiter en toute sécurité des propriétés cosmétiques de cette céréale.

Se démarquer : des produits capillaires à base de protéine de blé hydrolysée produite de manière éthique

De nombreuses marques répondent à la demande d’ingrédients bio et naturels en ajoutant des protéines de blé hydrolysées dans les produits comme les produits capillaires. 

Cependant, pour se démarquer dans un secteur très concurrentiel, les marques doivent donner la priorité à un approvisionnement éthique en ingrédients naturels. Selon le Mintel Trend Driver Value, nous constatons un changement dans les  habitudes d’achat des consommateurs. Ils sont de plus en plus soucieux de préserver l’environnement  et adoptent un comportement d’achat éthique et raisonné.

L’approvisionnement durable doit donc être une priorité pour les marques qui commercialisent des produits ‘naturels’ et ‘bio’. Ces marques feront face à un examen toujours plus attentif de leur approvisionnement. Les consommateurs pensent que les produits naturels sont meilleurs pour l’environnement (Mintel, 2017), mais cette affirmation n’est pas toujours nécessairement vraie. Dans le cas de céréales comme le blé, l’agriculture intensive peut épuiser les ressources. Les marques qui souhaitent capitaliser sur la tendance de la protéine de blé hydrolysée doivent bien souligner le fait qu’elles se sont approvisionnées en blé de manière durable – ce qui leur permet de se démarquer des autres marques.Provital a reconnu la nécessité de cette double approche et a développé son actif Keraveg. Combiné avec Matrix Plus, cet actif a un processus unique de libération séquentielle des hydrolysats, qui réparent et réhydratent les fibres capillaires pour des cheveux brillants et forts. Provital n’utilise que du blé approvisionné de manière éthique, montrant ainsi que les marques de beauté peuvent proposer des produits qui prennent soin de la santé de vos cheveux et de l’environnement pour répondre à la demande des consommateurs soucieux de l’environnement et de leur santé.

New Call-to-action

Laisser un commentaire

Pas encore de commentaire

Pas encore de commentaire pour cet article