Nous diffusons la beauté naturelle

Qu’est-ce que l’hydrophobie et comment l’encourager pour améliorer la santé capillaire ?

Ces dernières années, l’hydrophobie des cheveux a fait l’objet d’une attention croissante dans le domaine de la santé capillaire. 

Cela s’explique en partie par des connaissances plus approfondies sur sa fonction, mais reflète également une tendance actuelle qui met l’accent sur une approche holistique et sur le bien-être global des soins capillaires

Les allégations relatives à la « santé des cheveux » sont aujourd’hui l’un des principaux moteurs des produits haut de gamme, ce qui ouvre la voie à de nouvelles possibilités d’innovation. L’un des exemples les plus évidents est sans doute l’accent mis sur la santé et l’hydratation du cuir chevelu. Ainsi, les traitements pour la santé des cheveux ont connu les augmentations de prix les plus notables d’une année sur l’autre dans toutes les catégories de produits de beauté et de soins personnels. 

New Call-to-action

Il y a quelques décennies, les attentes à l’égard des produits capillaires se limitaient au nettoyage et au conditionnement des cheveux. Aujourd’hui, la protection contre les dommages causés par des facteurs externes est cruciale, et l’hydrophobie est au cœur de ce changement de paradigme. 

En termes simples, l’hydrophobie est dans de nombreux cas synonyme de cheveux plus sains et plus résistants. Ainsi, l’amélioration de l’hydrophobie représente un moyen de protéger et de renforcer les cheveux de manière naturelle et efficace. Voici comment.

Qu’est-ce que l’hydrophobie ?

L’hydrophobie est une propriété physique présente dans certaines substances qui leur permet de repousser l’eau. Les substances hydrophobes agissent généralement en se regroupant et en s’éloignant de l’eau. Cela est dû au fait que la structure de leurs molécules est incompatible avec les molécules d’eau.

L’hydrophobie est présente dans une multitude de molécules organiques non polaires, notamment les lipides, les cires et les huiles, qui peuvent repousser l’eau et empêcher la formation de couches d’humidité.

On peut affirmer que les cheveux sont naturellement hydrophobes, car leur surface est recouverte d’une fine couche de lipides et de protéines qui font office de barrière. Toutefois, cet équilibre peut varier d’une personne à l’autre, ou être affecté par des facteurs environnementaux ou l’utilisation de traitements et de produits de soins inappropriés. 

Dans tous les cas, l’hydrophobie des cheveux a un impact direct sur les domaines suivants : 

  • Protection contre l’humidité, car les cheveux qui absorbent trop d’eau peuvent s’affaiblir et devenir sujets à la casse et à la fragilité. 
  • Réduction des frisottis, pour des cheveux plus lisses et mieux contrôlés.
  • Amélioration de l’intégrité structurelle et protection contre les dommages mécaniques (tels que le brossage et le peignage).
  • Augmentation de la brillance et de la rétention des traitements de couleur.

Hydrophobie et santé des cheveux

Comme nous venons de le voir, l’hydrophobie a une relation directe avec la santé des cheveux. Cependant, pour la comprendre, il est nécessaire de connaître quelques aspects fondamentaux de la structure du cheveu. 

En l’occurrence, le rôle crucial de la cuticule du cheveu, la couche la plus externe du cheveu, ressort, car c’est là que se trouvent principalement les lipides capables de renforcer l’hydrophobie, comme le lipide 18-MEA, un lipide clé de la cuticule du cheveu.

Les lipides sont responsables de la formation d’une barrière protectrice dans les cheveux, retenant l’humidité et empêchant la perte d’eau. Ainsi, lorsque les lipides sont plus présents, cette barrière est plus efficace, ce qui se traduit par des cheveux plus hydratés, plus forts et plus attrayants. 

Il s’agit d’un processus circulaire, car la présence d’une bonne barrière protectrice dans les cheveux renforce l’hydrophobie. En d’autres termes, des cheveux dont le taux de lipides est équilibré sont des cheveux bien hydratés, ce qui se traduit par une surface moins perméable à l’eau. 

Par conséquent, une surface bien hydratée est naturellement hydrophobe, d’où l’importance de compenser et de reconstituer la couche lipidique afin d’améliorer l’hydrophobie.

L’églantier pour retrouver l’hydrophobie 

Chez Provital, nous promouvons la santé capillaire grâce à des principes actifs naturels et en privilégiant la durabilité. 

C’est dans cette optique que nous présentons Sealrose™, un actif de santé capillaire à base d’églantier qui agit directement sur la récupération de la couche lipidique du cheveu.

L’églantier est une plante largement connue comme superaliment pour ses nombreux bienfaits et est riche en composés tels que les caroténoïdes, les protéines, les polyphénols et les vitamines. Il a été étudié pour son efficacité dans les soins capillaires, en particulier pour restaurer l’hydratation et réparer les cheveux abîmés. Ceci grâce aux composés actifs qu’elle contient, qui ont de puissantes propriétés antioxydantes.

L’action de Sealrose™ compense et restructure la couche lipidique, favorisant à la fois l’hydratation et l’hydrophobie, ce qui en fait un allié de choix pour réparer les cheveux secs ou abîmés. Ainsi, cet actif naturel a montré une efficacité ex vivo pour restaurer la couche lipidique du cheveu à des niveaux sains après une application, un effet qui perdure même après le rinçage.

Il s’agit donc d’un ingrédient clé pour les produits multifonctionnels, réparant, protégeant et améliorant l’aspect général des cheveux. 

Un produit 100% naturel et approuvé par COSMOS qui allie nature et beauté pour améliorer l’état des cheveux sains et leur aspect général.

New Call-to-action

Laisser un commentaire

Pas encore de commentaire

Pas encore de commentaire pour cet article