Nous diffusons la beauté naturelle

Combattre l’hyperséborrhée de manière naturelle

L’hyperséborrhée peut avoir un effet négatif considérable sur l’estime de soi et le bien-être de la personne qui en souffre. Il est donc important de traiter ce problème avec douceur et efficacité.

Qu’est-ce que l’hyperséborrhée et les symptômes de l’hyperséborrhée

L’hyperséborrhée est une affection qui survient lorsque les glandes sébacées de la peau, en particulier celles du visage et du cuir chevelu, sécrètent un excès de sébum. Cela crée une couche graisseuse qui peut provoquer des inflammations, une peau grasse et sensible et, dans le cas des cheveux, rendre le peignage difficile. 

Sur le visage, cela peut entraîner de l’acné ou une dermatite séborrhéique, et dans les cheveux, des pellicules ou une alopécie séborrhéique

Quelles sont les causes de l’hyperséborrhée ?

Les facteurs environnementaux et émotionnels peuvent avoir un impact sur l’hyperséborrhée. La chaleur, la pollution et les radicaux libres peuvent provoquer des réactions au niveau de la peau et les chercheurs ont constaté que les personnes souffrant de stress ou d’anxiété peuvent avoir des glandes sébacées trop actives. Compte tenu des modes de vie modernes trépidants, les personnes sujettes à l’hyperséborrhée sont désireuses de trouver des moyens viables et à long terme pour gérer cette affection – et une approche naturelle pourrait bien être la solution.

Traitements traditionnels du cuir chevelu contre l’hyperséborrhée

Dans le passé, les dermatologues ont prescrit des médicaments pour traiter l’hyperséborrhée. Il s’agit notamment de traitements topiques comme la Tioxolone ou de capsules comme l’isotrétinoïne. Dans les cas plus graves, les dermatologues prescrivent des médicaments anti-hormonaux ou des stéroïdes pour contrôler la production de sébum. Pour les patients dont la préoccupation particulière est le cuir chevelu, le soufre dans les shampooings est également un traitement courant.

Il est compréhensible que de nombreuses personnes souffrant d’hyperséborrhée souhaitent idéalement utiliser une solution plus douce pour lutter contre leur acné ou leurs pellicules. Comme l’ont fait remarquer les trichologues, l’utilisation prolongée d’un shampoing contenant du soufre peut être contre-productive car le cuir chevelu et les cheveux peuvent devenir excessivement secs. De même, l’utilisation de traitements topiques ou de crèmes aux stéroïdes peut amincir l’épiderme après une utilisation prolongée, le rendant fragile et sensible.

Un traitement naturel de l’hyperséborrhée

Le rapport 2019 de Mintel sur les produits de beauté et les soins personnels au Royaume-Uni montre que 52 % des consommateurs de BPC (Beauty and Personal Care) recherchent des produits fabriqués à base d’ingrédients naturels. Compte tenu de cette préférence croissante pour les extraits naturels, il n’est pas étonnant que les gens recherchent des solutions naturelles à des problèmes comme l’hyperséborrhée. C’est d’autant plus le cas que de telles affections sont associées à une sensibilité, qu’un nombre croissant de consommateurs pensent être exacerbée par des produits chimiques agressifs, et s’inscrivent dans une tendance plus large à trouver des ingrédients naturels durables pour la santé de la peau et des cheveux.

Un traitement naturel potentiel de l’hyperséborrhée est l’application topique de miel. Dans une étude menée aux EAU, un groupe de 30 patients atteints de dermatite séborrhéique du cuir chevelu, du front et de la poitrine ont été demandés d’appliquer quotidiennement un mélange de 90% de miel pur et 10% d’eau chaude. Cette opération a été répétée pendant quatre semaines, après quoi les chercheurs ont observé la disparition presque complète des démangeaisons et des rougeurs dans les zones touchées.

Une autre solution potentielle est un vieux classique : l’huile d’arbre à thé. Obtenue à partir de l’arbre Melaleuca alternifolia, originaire d’Australie, cette huile essentielle a des propriétés antimicrobiennes naturelles. Elle est censée réduire la présence des bactéries responsables des taches et des pellicules sur l’épiderme, tout en calmant les rougeurs, les gonflements et les inflammations. Il existe également des preuves qui suggèrent que l’huile d’arbre à thé peut réduire les cicatrices d’acné.

L’huile d’arbre à thé est un ingrédient clé du Trikenol™ Plus de Provital, qui est un mélange synergique de deux ingrédients végétaux, le terpinen-4-ol et l’extrait de saule, enrichi de dérivés salicyliques pour fournir une activité anti-acnéique naturelle. Dérivé de la distillation fractionnée de l’huile d’arbre à thé, le terpinen-4-ol est un agent anti-inflammatoire et antimicrobien prouvé (Pazyar et al., 2013).

Une approche sur mesure pour le contrôle du sébum

Certes, il existe des solutions naturelles convaincantes pour lutter contre l’hyperséborrhée. Des ingrédients comme l’huile d’arbre à thé et le miel ont une activité microbienne naturelle qui permet de gérer les symptômes. Cependant, si les marques veulent développer des produits vraiment efficaces, elles doivent examiner de près le profil des consommateurs atteints d’hyperséborrhée. Par exemple, un produit sur mesure pour le changement de saison pourrait combattre certains facteurs environnementaux. De même, en ce qui concerne les facteurs de stress internes ou émotionnels, les marques pourraient envisager des formules anti-stress ou des formules qui améliorent l’humeur.

Quoi qu’il en soit, les marques doivent faire preuve de créativité. Il existe une lacune importante sur le marché pour répondre aux besoins à long terme des consommateurs atteints d’hyperséborrhée – et avec des actifs naturels, les marques peuvent répondre aux demandes des consommateurs sous de multiples angles.

Laisser un commentaire

Pas encore de commentaire

Pas encore de commentaire pour cet article