Le marché des produits autobronzants est en plein essor. Ils offrent aux consommateurs une peau hâlée en toute saison, sans les dangers de l’exposition au soleil.  Les consommateurs peuvent maîtriser leur apparence en choisissant la teinte qui leur convient, du teint légèrement hâlé au bronzage intense. Les formules ont beaucoup évolué depuis trente ans et les marques de beauté et de soins personnels rivalisent pour proposer les meilleurs produits possibles.

La DHA, le secret de l’autobronzant

Alors, un autobronzant, comment ça marche ? Les autobronzants se présentent sous différentes formes (laits corporels, crèmes, sprays ou lingettes), mais ils fonctionnent toujours selon le même principe : ils contiennent tous une molécule organique de la classe des sucres, la DHA (dihydroxyacetone). Cette molécule peut être obtenue de manière naturelle à partir de l’écorce de châtaignier ou peut être produite par synthèse à partir du glycérol extrait du maïs, de la canne à sucre ou du colza. 

Depuis la fin des années 1990, un autre sucre, l’érythrulose, naturellement présent dans les framboises, est souvent associé à la DHA pour offrir une coloration plus uniforme de la peau. 

Ces deux sucres, la DHA et l’érythrulose, ont la même action. Ils réagissent à la surface de la peau avec les acides aminés présents au niveau de la couche cornée. Cette réaction produit des pigments, les mélanoïdines, responsables de la coloration brune de la peau.  Le principe de l’autobronzant est bien différent de celui du bronzage naturel dont l’action se passe dans les couches profondes de la peau (libération de mélanine).

Il faut généralement attendre 24 heures pour voir le résultat définitif de l’application de l’autobronzant. L’autobronzant agit sur la couche superficielle de la peau où les cellules de la peau terminent leur migration à travers les couches de l’épiderme et meurent. L’exfoliation naturelle des cellules mortes est à l’origine de la disparition en 5 à 7 jours du bronzage produit par un autobronzant. 

Choisir le bon autobronzant

Plus le taux de DHA est élevé (entre 2,5 et 5%), plus le teint sera hâlé. L’autobronzant sera choisi en fonction de la concentration en DHA, selon la teinte naturelle de la peau, la saison et l’effet voulu :  

  • Les personnes à peau claire ou sèche choisiront un autobronzant progressif avec une concentration en DHA d’environ 2,5%. Le bronzage apparaît peu à peu au fil des applications. 
  • Les personnes à peau mixte ou déjà hâlée pourront opter pour un autobronzant classique avec un taux de DHA d’environ 5 %.

Chaque peau a ses propres caractéristiques (PH, teneur en eau, acides aminés) et ces caractéristiques varient en fonction des parties du corps. Le bronzage obtenu par autobronzant dépendra de différents facteurs comme ces caractéristiques personnelles ou la composition en DHA du produit. 

Quels sont les risques à utiliser un autobronzant ?

Nous avons vu comment marche un autobronzant. Mais y a-t-il des risques à utiliser un tel produit ? Contrairement à l’exposition au soleil et à l’utilisation des UV en cabines, l’usage d’un autobronzant ne présente pas de risques pour la santé. Comme pour tout cosmétique, il est recommandé de faire un essai sur une petite zone afin de s’assurer qu’il n’y a aucun risque d’allergie.

L’un des principaux risques de l’autobronzant est de donner une fausse impression de sécurité à ses utilisateurs qui peuvent avoir l’impression que ce teint hâlé leur procure une protection contre les effets néfastes du soleil. Certaines marques de beauté et de soins personnels ont, d’ailleurs, préféré intégrer des filtres solaires dans leurs autobronzants.

La combinaison gagnante : le duo Exfo and Fan Duo Match de ProvitalNous avons vu comment marche un autobronzant. Pour une utilisation optimale, l’application d’un autobronzant s’accompagnera d’une bonne exfoliation et d’une hydratation soignée. Provital propose une formule duo, l’Exfo and Fan Duo Match.  La formule exfoliante comprend 4% d’exfoliant mécanique, l’Exfo-Amber de Provital, et la formule autobronzante à 3% de DHA est composée de 4% XeradinTM de Provital, source d’hydratation naturelle. Pour en savoir plus et pour trouver l’inspiration, téléchargez notre ebook Cosmétiques Cosmiques et découvrez nos formules gagnantes alignées sur l’astrologie et l’astronomie.

Laisser un commentaire

Pas encore de commentaire

Pas encore de commentaire pour cet article