Nous diffusons la beauté naturelle

Comment prolonger la phase anagène des cheveux pour répondre aux inquiétudes concernant la perte de cheveux

La perte de cheveux est une inquiétude courante en ce qui concerne la toilette masculine. Cela contribue à la prédominance de produits avec des messages anti-âge, notamment les allégations anti-cheveux blancs et anti-chute de cheveux. Les produits comme les shampooings à la caféine qui prétendent réduire la chute des cheveux sont courants, mais le marché peut encore se développer. En fin de compte, c’est parce que les hommes veulent des soins capillaires soutenus par la science ; ils veulent voir des allégations qui ciblent les causes biologiques de la perte de cheveux. C’est pourquoi les marques doivent réfléchir à la manière de prolonger la phase anagène des cheveux grâce à des traitements ciblés.

Toutefois, cela ne veut pas dire que la perte de cheveux ne concerne que les consommateurs masculins plus âgés. Les hommes plus jeunes veulent, eux aussi, conserver la santé et l’épaisseur de leurs cheveux, et les femmes sont également préoccupées par la perte de cheveux. En Espagne, 32 % des femmes affirment que l’avantage qu’elles trouvent le plus attirant dans un produit de soins capillaires est celui de favoriser la croissance (Mintel, 2020). C’est pourquoi les marques doivent créer des formules qui répondent aux diverses préoccupations liées à la perte de cheveux, avec des avantages supplémentaires.

La biologie de la chute des cheveux : comment prolonger la phase anagène des cheveux

Les racines de nos cheveux, ou follicules, ont un cycle de vie en trois étapes. Celui-ci commence par une phase de croissance rapide et de formation de la tige du cheveu, appelée phase anagène. Cette phase est suivie d’une régression caractérisée par l’apoptose ou « mort cellulaire ». Enfin, le follicule « se repose » dans la phase télogène, avant que le processus ne recommence. En général, le pourcentage de follicules en phase télogène varie entre 5 et 15 %. Une augmentation de ce pourcentage entraîne une perte excessive de cheveux ou une apparence d’amincissement capillaire (Paus & Cotsarelis, 1999).

L’amincissement des cheveux et la perte permanente sont causés par la miniaturisation des follicules. C’est alors que les follicules qui produisaient autrefois des cheveux sains pendant leur phase anagène commencent à produire des mèches plus faibles et plus fines. Ce processus perturbe le cycle de croissance, ce qui donne aux cheveux une apparence clairsemée. En fin de compte, cela peut conduire à des mèches courtes et fragiles et à des follicules rétrécis, ce qui entraîne une perte de cheveux permanente.

Répondre aux diverses préoccupations en matière de perte de cheveux

Comme le laisse entendre cette brève description du cycle de vie des cheveux, la question de savoir comment prolonger la phase anagène des cheveux est une préoccupation essentielle pour un large éventail de consommateurs. Pour les femmes, la réduction du pourcentage de cheveux en phase télogène donne aux cheveux une apparence plus épaisse et plus pulpeuse. De même, une phase anagène stimulée peut entraîner une plus grande croissance des cheveux. Pour les hommes préoccupés par la calvitie commune, le maintien et la stimulation de la phase anagène sont clés pour retarder ou prévenir la perte de cheveux. 

On constate également une prise de conscience croissante au sujet de la santé des cheveux en général et du cuir chevelu en particulier, le cuir chevelu étant davantage considéré comme une extension de la peau du visage. Sur le marché coréen, des soins de la peau élaborés s’étendent désormais au cuir chevelu. 15 % des nouveaux produits de soins capillaires en Corée comportent une allégation de lutte contre la chute des cheveux ou de soins du cuir chevelu, soit le triple qu’il y a trois ans (Mintel, 2020). La santé du cuir chevelu étant une préoccupation aussi bien pour les hommes que pour les femmes, de telles allégations ont un potentiel considérable. 

Il est clair qu’avec une approche scientifique, par opposition à une approche axée sur l’âge ou le sexe, les marques peuvent développer des formules adaptables. La création de produits avec un attrait plus universel peut répondre aux demandes des consommateurs sous de multiples angles : actuellement, 64 % des consommateurs de la Génération Z  considèrent que les produits de beauté ou de toilette ne devraient pas être classés par sexe (Lightspeed/Mintel, 2020). 

De même, des avantages supplémentaires tels que les allégations de stimulation ou de détente de l’humeur sont attrayants, en particulier dans le contexte d’un problème lié à l’estime de soi comme la perte de cheveux. Actuellement, 46 % des consommateurs chinois se disent prêts à payer plus cher pour des produits contenant des ingrédients qui peuvent les aider à se détendre ou à dormir. Outre la question centrale de savoir comment augmenter la phase anagène des cheveux, les parfums relaxants ou anti-stress constituent une opportunité clé (Lightspeed/Mintel, 2020). 

Les recherches de Provital sur le prolongement de la phase anagène des cheveux

Les chercheurs de Provital se sont demandé comment prolonger la phase anagène des cheveux, tout en tenant compte de la question des consommateurs qui se demandent « comment augmenter la croissance lente de mes cheveux », avec une préférence pour les produits naturels. Aujourd’hui, le portefeuille de Provital comprend plusieurs ingrédients qui aident à augmenter la croissance lente des cheveux en encourageant la phase anagène. Un exemple est Baicapil™. Cet ingrédient actif a la capacité de prolonger la période anagène et de raccourcir la période télogène, en améliorant l’état des cellules du follicule et leur micro-environnement. Un cuir chevelu sain est essentiel pour des cheveux sains, et avec des plantes calmantes et apaisantes, cet actif nourrit la peau délicate du cuir chevelu. 

Ces plantes puissantes sont la Scutellaria baicalensis, le Triticum vulgare et les germes de Glycine max. Ces ingrédients augmentent l’énergie cellulaire et activent les cellules souches des follicules tout en les protégeant de la sénescence ou de la détérioration cellulaire. Ainsi, il combat visiblement la chute des cheveux en améliorant le ratio des cheveux en phase anagène par rapport à la phase télogène, en leur donnant une apparence plus volumineuse, plus épaisse et plus forte

Pour les utilisateurs qui se demandent comment augmenter la phase anagène des cheveux de manière naturelle, il existe maintenant une réponse convaincante : vous pouvez aller au delà des modifications de vos régimes alimentaires en utilisant des plantes naturelles qui minimisent la détérioration des cellules et activent les cellules souches des follicules, comme Baicapil™. Cet ingrédient actif offre une alternative naturelle pour la santé des cheveux, plaçant ainsi de nouvelles découvertes scientifiques au cœur d’un marché des cosmétiques naturels en pleine croissance.

 

Laisser un commentaire

Pas encore de commentaire

Pas encore de commentaire pour cet article