Nous diffusons la beauté naturelle

Déchets de production : comment les marques de produits de beauté et soins personnels peuvent garantir la durabilité tout au long de la chaîne d’approvisionnement

De nos jours, la durabilité est devenue un élément clé de tout programme de responsabilité sociale des entreprises. Cependant, les entreprises doivent comprendre que la durabilité est un concept large qui implique de prendre soin des ressources naturelles et humaines. Pour les entreprises de produits de beauté et de soins personnels, cela doit impliquer l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement et les déchets de production sont au centre de ce défi.

Les déchets de production impliquent l’épuisement inutile de matériaux et d’énergie à la suite de processus de fabrication. Il est donc devenu une préoccupation majeure pour les consommateurs soucieux de l’éthique, qui sont de plus en plus informés et exigent des entreprises une transparence et une cohérence accrues.

Pour répondre à cette demande, il est essentiel de comprendre le rôle des déchets de production et la manière dont les entreprises peuvent garantir la durabilité de leur chaîne d’approvisionnement en les ciblant et en appliquant les concepts de l’économie circulaire.

Pourquoi se soucier des déchets de production et de la durabilité

Les marques de produits de beauté et de soins personnels sont de plus en plus conscientes du fait que la responsabilité sociale des entreprises en matière de durabilité joue un rôle important sur le marché actuel. En fait, comme le révèle l’enquête Voice of the Industry d’Euromonitor International en juin 2020, 73 % des entreprises pensent que la durabilité est importante pour la réputation de la marque.

Ce changement a été lentement mené par une évolution du comportement des consommateurs. La même enquête révèle que la majorité des consommateurs sont prêts à acheter des produits de marques qui s’alignent sur leurs valeurs éthiques, et perçoivent cette démarche comme une participation active aux questions politiques et sociales.

Face à cette profonde transformation, les entreprises sont prêtes à réagir par diverses actions, notamment en développant des produits durables, en garantissant l’approvisionnement en ingrédients durables et en renforçant la résilience de la chaîne d’approvisionnement.

La durabilité est ainsi considérée comme un concept holistique qui doit traverser les entreprises à tous les niveaux (des installations et des technologies à la conception des produits et à la sélection des bons fournisseurs) afin de réduire de manière significative leur impact sur l’environnement.

La transparence autour des ingrédients et de leur provenance est récompensée par le client final, comme l’a révélé notre entretien avec le Dr Tang Sheng Nan : en fait, l’efficacité perçue et exigée par le consommateur est de plus en plus axée sur les ingrédients. 

En outre, des actions telles que la mise en œuvre de projets d’accès et de partage des avantages (APA) ou l’application de l’économie circulaire et de la traçabilité de la chaîne d’approvisionnement sont essentielles dans cette approche holistique de la durabilité. La réduction des déchets de production est également au cœur de ces initiatives.

En intégrant ces initiatives et d’autres, les produits zéro déchets deviennent rapidement l’avenir de la beauté.

Ce qui peut être fait : Provital, les déchets de production et au-delà

Chez Provital, nous nous sommes engagés à minimiser les déchets de production par le biais de nos propres principes de responsabilité sociale des entreprises et de durabilité (RSE+S). Cela prouve notre engagement permanent à apporter des améliorations environnementales, sociales et productives, afin de devenir un partenaire et un fournisseur durable.

Pour ce faire, il existe un certain nombre d’accords internationaux qui guident nos actions et nos engagements :

  • Accord mondial des Nations unies (développement durable)
  • Règlement APA et protocole de Nagoya
  • Initiative mondiale sur les rapports de performance (GRI)
  • Organisation internationale du travail (OIT)
  • ISO 26000 : Guide sur la responsabilité sociale

En outre, les différentes innovations autour des processus sont également au cœur de notre engagement à réduire les déchets de production, car nous faisons face aux différents risques de durabilité qui peuvent survenir dans notre chaîne d’approvisionnement. Nous entreprenons un certain nombre d’actions pour y parvenir :

  • Fournisseurs KM 0 : nous avons travaillé pour garantir un approvisionnement local et national des ingrédients, ce qui se traduit par une empreinte carbone réduite, une moindre consommation de carburant et un impact environnemental moindre.
  • Nous assurons le respect de l’environnement et de la biodiversité grâce à des certifications naturelles et biologiques, tout en favorisant la transparence. Cela implique également de contrôler chaque partie de notre chaîne d’approvisionnement. Par exemple, nos ingrédients naturels sont certifiés 100% naturels selon la norme ISO16128, et notre entreprise a reçu le certificat UEBT, qui reconnaît notre engagement en matière de développement durable et d’éthique.
  • Beauté circulaire : en prenant soin des déchets de production, nous appliquons les concepts d’économie circulaire à nos processus, en reconstruisant cette idée dans une approche de « beauté circulaire » pour travailler vers une industrie cosmétique sans déchets. 

Constatant qu’un tiers de la nourriture produite est gaspillée, nous avons cherché à utiliser ces ressources pour fabriquer nos cosmétiques. Nous transformons ainsi les déchets en produits nouveaux et améliorés, en appliquant des processus de « super-recyclage« . Par exemple, nous obtenons du riz à partir de grains jetés, des pommes à partir des déchets de l’industrie du jus et du Buchu à partir des déchets d’huiles essentielles.

En dehors de notre travail avec les fournisseurs, 70 % de nos déchets de fabrication sont traités selon des pratiques d’économie circulaire. En parallèle, certains des déchets de production de Provital reçoivent également un traitement biologique aérobie spécifique (compostage), donnant une seconde vie à certains de nos déchets végétaux issus de la production de nos actifs. Ainsi, la plante utilisée pour fabriquer l’actif, une fois extraite, fait partie du mélange de déchets que Provital utilise pour produire du compost, utilisé à des fins agricoles.

  • Pendant la production, nous entreprenons également un certain nombre d’actions pour minimiser les déchets de production et l’épuisement des ressources. Par exemple, nous mesurons la consommation d’eau et les déchets, une action qui a réussi à réduire notre utilisation d’eau pendant 5 années consécutives de 40% en 2019.

En entreprenant ces transformations, nous avons ciblé la durabilité comme un concept qui traverse l’ensemble d’une entreprise. Ainsi, les marques de produits de beauté et soins personnels peuvent générer des processus respectueux de l’environnement qui vont au-delà de la réaction aux nouvelles demandes des consommateurs : elles génèrent une entreprise éthique proactive.

Laisser un commentaire

Pas encore de commentaire

Pas encore de commentaire pour cet article