Nous diffusons la beauté naturelle

Commencez à construire un catalogue de produits de beauté sûrs et dignes de confiance avec un extrait contre l’excès de sébum.

L’avènement des médias sociaux et des consommateurs soucieux de l’éthique a mis une nouvelle pression sur les marques de beauté. Si des actions telles que la culture de l’annulation peuvent être considérées comme des menaces, il existe également une opportunité pour les marques de construire de nouvelles relations avec les clients, fondées sur la confiance et la transparence. Mais comment commencer à construire un récit durable et éthique à travers un catalogue de produits de beauté ? Un extrait pour prévenir l’excès de sébum et à base de grenade naturelle pourrait bien être la réponse.

La culture de l’annulation, les jeunes consommateurs et le marché des BPC

La culture de l’annulation se définit comme la pratique consistant à retirer son soutien à une personnalité publique ou à une marque si ses actes sont perçus comme contraires à l’éthique. Elle présente des caractéristiques communes avec le boycott, bien que la culture de l’annulation se déroule généralement sur Internet. En fait, cette tendance est particulièrement pertinente parmi la génération Z et les jeunes adultes.

Si la culture de l’annulation est souvent perçue de manière négative, elle cache en réalité le désir des consommateurs de ces groupes d’âge de mener une vie plus verte et plus éthique, en mettant l’égalité et l’environnement au premier plan. Cette nouvelle perspective influence leur perception vis à vis des marques de beauté et leurs attentes à leur égard.

Par conséquent, les marques de produits de beauté et soins personnels s’éveillent à ce nouveau contexte et tentant de répondre aux demandes des consommateurs par le biais d’un certain nombre d’actions :

  • Améliorer la confiance grâce à la transparence. La culture de l’annulation montre comment les consommateurs développent une vision critique et plus informée des marques, les tenant responsables de leurs actions. L’éthique et la durabilité sont considérées comme holistiques et les initiatives de « green-washing » critiquées et ostracisées. Les marques doivent donc faire preuve de transparence en ce qui concerne l’approvisionnement en ingrédients et leur traçabilité. Cela peut se faire par diverses actions telles que l’inclusion de numéros d’identification traçables pour les détails des ingrédients, la fourniture de résultats de tests pour leurs produits, le partage de listes de fournisseurs et l’obtention de certifications de produits.
  • L’inclusion d’ingrédients « héros« , qui plaisent à tous les types de peau (y compris les peaux sensibles) afin de les apaiser, de les guérir et de les réparer, et qui s’inscrivent donc dans une logique d’inclusion.
  • Combiner nature et science : alors que ces dernières années, la science a été mise de côté au profit de revendications « naturelles », la pandémie a recadré la science et créé un nouveau récit digne de confiance autour de la recherche scientifique. C’est l’occasion d’éviter les allégations de « green-washing » qui sont souvent vilipendées par la culture de l’annulation : grâce à la recherche scientifique, les marques peuvent prouver les avantages objectifs de leurs produits et leurs allégations de durabilité. Cet accent mis sur la science attire également les consommateurs axés sur la recherche, qui sont souvent liés à la culture de l’annulation et à son désir de transparence. Dans un tel contexte, les biocosmétiques, l’intelligence artificielle, les cosmétiques durables et les ingrédients naturels cultivés en laboratoire sont les différenciateurs actuels des marques.
  • Inclure des ingrédients sûrs et des ingrédients perçus comme familiers. Dans leur quête de connaissances sur les ingrédients, une nouvelle tendance de consommation consiste à se tourner vers les ingrédients alimentaires. Les plus populaires d’entre eux sont les extraits de fruits et légumes et le thé, selon l’enquête Global Data Consumer Survey Q3 2020.

Il en résulte au moins deux mouvements : il est viable pour les marques d’utiliser des ingrédients naturels bien connus pour développer des produits de beauté et de soins personnels (comme le blé hydrolysé pour les soins capillaires) ; par ailleurs, les entreprises devront également travailler à éduquer les consommateurs sur les ingrédients naturels qu’elles utilisent et les avantages qu’ils apportent.

  • Travailler à la mise au point de produits qui sont réellement « exempts de…« . Cela permettra de séduire les consommateurs; le Natural Marketing Institute 2020 a prouvé qu’ils préfèrent les produits « sans parfum », les produits qui présentent le sceau de la National Sanitation Foundation, les produits « sans paraben » ou « sans phtalates ».

En même temps, il est nécessaire de vérifier ces affirmations par des certifications. Par exemple, un certain nombre d’éco-certifications, telles que la certification EVE-VEGAN et la certification V-LABEL, viennent étayer les allégations « non testé sur les animaux ».

S’attaquer à la culture de l’annulation : comment un extrait de contre l’excès de sébum peut aider à établir la confiance

Le groupe démographique le plus enclin à pratiquer la culture de l’annulation partage également un problème de peau commun : un remède contre l’acné et la sécrétion excessive de sébum représente leur traitement le plus recherché. Dans l’esprit de ces consommateurs soucieux de l’éthique, ce traitement doit être à la fois efficace, sûr et naturel.

L’extrait de grenade de Provital est un exemple d’un tel traitement. Cet extrait d’origine naturelle, sans paraben, qui cible la régulation du sébum, est l’occasion pour les marques de répondre aux besoins de cette génération et d’établir une relation de confiance avec elle, tout en commençant à construire un catalogue de beauté qui répond à ces nouvelles sensibilités.

Cet extrait de régulation du sébum s’appuie sur les bienfaits naturels de la grenade : elle est riche en vitamines A, B et C, ainsi qu’en potassium, phosphore, magnésium, calcium et sodium. Outre ses propriétés de régulation de la sécrétion de sébum, cet ingrédient présente de nombreux autres avantages, notamment :

  • Anti-inflammatoire
  • Bronzage
  • Antioxydant
  • Réparation des cheveux et de la peau
  • Protection de la couleur des cheveux
  • Protection contre la chute des cheveux 
  • Antipelliculaire.

En somme, l’extrait de grenade est très utile pour les produits cosmétiques ayant une activité astringente et régulatrice du sébum sur la peau et les cheveux. 

En outre, cet extrait contre l’excès de sébum séduit les consommateurs axés sur la recherche, car il s’appuie sur des recherches scientifiques tout en ayant été vérifié par un certain nombre de certifications, notamment la conformité à la législation chinoise, la conformité à la législation végétalienne, le certificat Halal, l’ISO 16128 – Origine naturelle (%) 99,6 % et la conformité à la législation Cosmos.

En ajoutant de tels actifs à leur catalogue de produits de beauté, les marques encouragent un nouveau récit vers la transparence et favorisent une relation de compréhension mutuelle et de confiance avec les consommateurs.

Laisser un commentaire

Pas encore de commentaire

Pas encore de commentaire pour cet article